The Cosmetics Testing News

Follow the testing news dedicated to innovations and trends in the evaluation of active, ingredients, cosmetics and medical devices

Acné et microbiome cutané en été : comment éviter l’effet « rebond » ! ByomeLabs via FOCUS #10

8 juillet 2024

L’été, le soleil brille, la peau est radieuse, donnant l’impression que l’acné a disparu… Malheureusement, ce n’est qu’une illusion ! A l’automne, les boutons reviennent en force, c’est ce qu’on appelle l’effet rebond. D’où vient ce phénomène ? Comment l’éviter tout en préservant son microbiome cutané ?

La peau elle-même est un écosystème sensible aux variations extérieures de température, d’humidité et de rayonnement ultraviolet (UVA et UVB), qui modulent spécifiquement la composition de son microbiome et sa capacité à coloniser la peau, remettant en cause tout son équilibre.

L’acné, une maladie inflammatoire de la peau qui touche plus de 6 millions de personnes en France, est souvent causée par une production accrue de sébum, une hyperkératinisation, une inflammation et la colonisation des follicules par la bactérie C. acnes.

Au-delà de son impact sur la peau, cette affection a des répercussions psychosociales importantes. Souvent source d’embarras et de frustration, l’acné semble disparaître miraculeusement aux premiers rayons du soleil, ce qui est loin d’être le cas.

Si le soleil peut temporairement atténuer les imperfections, il est à terme préjudiciable à notre microbiome cutané car il assèche la peau, entraînant une production accrue de sébum pour compenser la perte d’hydratation.

La recherche a mis en évidence le rôle essentiel du microbiome cutané dans la santé de la peau. Composé de micro-organismes vivant à la surface de notre épiderme, il joue un rôle clé dans la protection contre les infections en produisant des peptides antimicrobiens, et certains de ces micro-organismes sont impliqués dans la production de molécules qui maintiennent l’hydratation.

L’exposition excessive au soleil, combinée à l’utilisation inappropriée de certains produits cosmétiques, perturbe ce fragile équilibre.

L’exposition aux rayons UV (UVA et UVB) diminue l’indice de Shannon, indicateur de la diversité microbienne à la surface de la peau. La diversité microbienne est un indicateur de la bonne santé du microbiome cutané. Les lactobacilles sont significativement affectés, alors qu’ils contribuent pleinement à l’équilibre de la peau. A l’inverse, les UV augmentent le nombre de cyanobactéries produisant des lipopolysaccharides, irritants pour la peau.

L’inflammation et l’hyperséborrhée, qui obstruent les pores de la peau, sont deux facteurs qui favorisent la prolifération de C. acnes, aggravant ainsi les problèmes de peau, dont les poussées d’acné après une exposition au soleil.

C’est là qu’intervient BYOME LABS, une startup biotech française spécialisée dans les tests et analyses du microbiome cutané. Avec notre équipe d’experts, nous testons l’impact des produits cosmétiques sur la flore cutanée et accompagnons les marques cosmétiques dans le développement de solutions innovantes pour préserver cet équilibre. BYOME LABS a également créé une certification « Microbiome Friendly », garantissant aux consommateurs que leurs produits cosmétiques respectent leur microbiome cutané.

Pour limiter les dommages causés par les interactions entre le soleil, le microbiome cutané et les bactéries responsables de l’acné, il est essentiel d’adapter sa routine beauté :

Nettoyez votre visage quotidiennement avec des nettoyants doux pour éliminer les impuretés sans irriter la peau et perturber davantage le microbiome cutané.
Hydratez votre peau en fonction de ses besoins pour éviter le dessèchement. Veillez à éviter les ingrédients photosensibilisants qui pourraient fragiliser la peau !
Utilisez des produits exfoliants pour désobstruer les pores et éliminer les cellules mortes. Pour préserver votre flore cutanée, privilégiez les exfoliants chimiques (acides de fruits, AHA, BHA, PHA…) sans en abuser.
Protégez votre peau du soleil avec un indice de protection élevé pour éviter les dommages causés par les rayons UVB et UVA, tout au long de l’année !

La prévention de l’effet rebond de l’acné ne se limite pas à l’utilisation de produits appropriés pendant ou après l’exposition au soleil. Il est également important de prendre soin de sa peau tout au long de l’année en utilisant des produits adaptés à son type de peau, en évitant les produits trop agressifs qui pourraient perturber le microbiome cutané et en adoptant une routine de soins régulière.

En permettant aux marques cosmétiques de démontrer scientifiquement l’activité de leurs produits sur le microbiome cutané et en explorant les activités prébiotiques ou probiotiques de leurs produits, BYOME LABS ouvre la voie à la préservation de l’équilibre de notre peau, vous permettant ainsi de profiter pleinement des plaisirs de l’été en toute sérénité.

CONTACT

www.byomelabs.com

Niamey PEREIRAO, Sales assistant

niamey.pereirao@byomelabs.com

 

Sources:

Burns EM, Ahmed H, Isedeh PN, Kohli I, Van Der Pol W, Shaheen A, Muzaffar AF, Al-Sadek C, Foy TM, Abdelgawwad MS, Huda S, Lim HW, Hamzavi I, Bae S, Morrow CD, Elmets CA, Yusuf N. Ultraviolet radiation, both UVA and UVB, influences the composition of the skin microbiome. Exp Dermatol. 2019 Feb;28(2):136-141. doi: 10.1111/exd.13854. Epub 2019 Jan 14. PMID: 30506967; PMCID: PMC7394481.

Lee WJ, Chae SY, Ryu HS, Jang YH, Lee SJ, Kim DW. Inflammatory Cytokine Expression and Sebum Production after Exposure of Cultured Human Sebocytes to Ultraviolet A Radiation and Light at Wavelengths of 650 nm and 830 nm. Ann Dermatol. 2015 Apr;27(2):163-70. doi: 10.5021/ad.2015.27.2.163. Epub 2015 Mar 24. PMID: 25834355; PMCID: PMC4377405.